Prendre conscience de l'impermanence

Notre vie devient chaque jour plus courte. Chaque jour que l'on vit est un jour de moins à vivre. Les kadampas avant de dormir retournaient leur tasse et enlevaient leurs cendres du feu. Ils avaient conscience que peut-être ils ne se réveilleraient pas le lendemain. Chaque matin, nous devrions nous dire : " Je dois utiliser à bon escient cette journée supplémentaire qui m'est offerte".



  • b-facebook