La souffrance comme dénominateur commun

L'histoire de Kisa Gotami la graine de moutarde :

Elle donna naissance à un fils, mais le bébé tomba malade et mourut. Folle de douleur, elle courut dans toute la ville à la recherche de qui pourrait ramener l'enfant à la vie. Les habitants lui suggérèrent d'aller voir le Bouddha, qu'ils décrivirent comme un « faiseur de miracles » vivant dans la forêt, hors de la ville. L'ayant trouvé, elle l'implora de redonner vie à son fils. Le Bouddha lui en fit la promesse, à condition de lui rapporter une graine de moutarde provenant d'une famille qui n'avait jamais étéconfrontée à un deuil. Les graines de moutarde étaient communes, mais Kisa Gotami découvrit que chaque foyer rencontré avait perdu un de ses membres. Lentement, la vérité se fit jour dans son esprit: la requête du Bouddha, apparemment simple, était impossible à satisfaire. Retournant auprès de lui, elle reconnut son erreur. Elle comprit l'impermanence et la souffrance.


Tous les êtres au cours de leur vie expérimentent la souffrance. Elle a bien sûr différentes formes, différents degrés mais tout le monde la rencontre un jour. Dans une vie humaine la naissance, la maladie, la vieillesse et la mort sont souffrance.


Mais aussi :

la séparation avec ceux que l’on aime

la rencontre avec ceux que l’on n’aime pas

ne pas obtenir ce que l’on souhaite

la difficulté de protéger ce que l’on a


D’une façon générale, rien de ce qui ressemble à la santé, au bonheur, au succès n’a un atome de constance ou de stabilité.



On peut le réciter le mantra de l’amour et de la compassion pour soi-même (la compassion commence par le fait d’accepter sa propre souffrance, ses propres peurs). On peut aussi le chanter pour d’autres. Quelqu’un que l’on connaît qui rencontre la souffrance en ce moment.

On peut aussi étendre davantage. On pense à une personne qui souffre d’une maladie, quelqu’un de proche, puis on étend à tous ceux qui souffrent de cette même maladie, puis toutes les maladies en général, puis progressivement on étend davantage à tous les êtres car tous les êtres rencontrent la souffrance. C’est inévitable. On commence avec ce qui est facile puis on étend.


Pratiquer ce mantra en ce moment est tout indiqué.



Extrait du cours de relaxation sonore

30 vues
  • b-facebook