La quiétude mentale


De même qu’il est impossible de calmer les vagues qui agitent la mer, la seule chose à faire est…. de ne rien faire. Laissons les choses simplement en l’état et comme l’eau, elles se calmeront d’elles-mêmes


MAIS, être calme demande une présence d’esprit, une lucidité qui doit se développer sans aucune action. Le sommeil n’est pas un état de calme dans le sens de la quiétude mentale. La quiétude mentale est liée à un certain de gré de clarté de l’esprit. Nous essayons en fait de dépasser l’ignorance qui agit comme un brouillard qui embrume la conscience. Ce brouillard est tissé des nuées constantes et infinies des événements de l’esprit. Cette brume ne se dissipera que sous l’effet de notre vigilance.


Nous devons faire un bon usage du moment présent. L’attention et la lucidité permettent d’évoluer progressivement vers plus de clarté et de calme. La tension n’est en aucun cas un ingrédient du succès. Entraînons nous à l’attention jusqu’à ce qu’elle devienne une vigilance naturelle capable de percevoir nos tensions intérieures. Lorsque sans agir en force, nous remarquons leur émergence, nous parviendrons à nous détendre dans le moment même.


Extrait cours de relaxation sonore

Instructions de Lama Jigmé Rinpoché

  • b-facebook